Mieux se chauffer

pompe à chaleur

Savoir comment faire pour mieux se chauffer est parfois un vrai casse-tête et le coût que cela entraine peut parfois vous retenir. Mais mieux se chauffer permet de faire des économies. Il y a différentes options qui permettront de mieux vous chauffer et surtout des aides qui pourront vos aider à réaliser vos travaux. Alors comment mieux se chauffer et de quelles aides s’agit-il?chauffer

Pour que votre habitation soit bien chauffée, il faut évidemment que ce ne soit pas une vraie passoire à courant d’air.

pompe à chaleur

Comment mieux se chauffer

Pour améliorer votre confort et réduire votre facture  il faut parfois commencer par mieux isoler votre logement. La toiture mal isolée est responsable de 30 % de déperdition de chaleur en moyenne. Les murs, combles, fenêtres ou cage d’escalier sur cave dans les vieilles maisons, peuvent être aussi très énergivores. Si on a tendance à penser qu’augmenter les épaisseurs d’isolants pourrait être suffisant, ce n’est pas pour autant la solution. Pour mieux se chauffer, il faut aussi améliorer l’étanchéité et garantir un bon renouvellement de l’air.

pompe à chaleur

Changer son système de chauffage est parfois également nécessaire. Opter pour une pompe à chaleur permet de faire de nombreuses économies d’énergie. Il faut avant tout choisir un appareil certifié NF PAC et installé par un artisan ayant la certification QualiPAC. Dans le cadre d’une rénovation, vous pouvez coupler votre chaudière avec une PAC. La chaudière n’interviendra qu’en relève par grand froid.

Évidemment tout cela a un coût mais des aides sont accordées pour les travaux permettant de faire des économies d’énergie.

Les aides pour les travaux de rénovation thermique

– Tout d’abord une aide locale peut vous être proposée par votre Conseil régional ou votre Conseil départemental, votre intercommunalité, votre commune. Votre contact local Anah (Agence Nationale de l’Habitat) peut vous renseigner sur cette possibilité.

L’Anah peut financer vos travaux s’ils permettent de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25%. De plus, un accompagnement est prévu à toutes les étapes de votre projet.

Le montant de votre aide est calculé selon vos ressources. Par exemple :

      • Si vous faites partie de la catégorie « ressources très modestes » : 50 % du montant total  des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum + 2 000 € de prime Habiter Mieux.
      • Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes » : 35 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 7 000 € maximum.1 600 € de prime Habiter Mieux-  Si vous effectuez une partie des travaux vous-même, il existe un dispositif d’auto-réhabilitation accompagnée (Ara) qui vous permettra de percevoir l’aide à la rénovation énergétique y compris pour les travaux que vous réalisez vous-même. Ce financement est de 300 € HT par jour, pour 40 jours maximum. Vous devez être accompagné par une entreprise spécialisée dans l’accompagnement de travaux pour y avoir droit.

        – Vous pouvez  aussi bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et de l’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ).

Néanmoins il n’est pas aisé de savoir tout seul quelles améliorations apporter à son logement pour réussir à mieux se chauffer.  Afin de calculer le coût des travaux, l’économie d’énergie obtenue après rénovation et le temps de retour sur investissement, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert est bien utile.

pompe à chaleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *